A.telier(s)


collage cma

A.ller vers :

L’art permet de se montrer tel que l’on est, et de s’identifier à l’autre dans sa ressemblance et sa différence. Dans la maison d’alfée, nous proposons de faciliter l’accès à la culture et la création musicale aux enfants porteurs de handicaps (mentaux ou moteurs) en organisant des ateliers et des performances dans des lieux adaptés.

Les préoccupations des artistes qui collaborent avec nous sont reliées à la question du faire ensemble dans le respect et l’ouverture aux différences. Notre travail est conçu comme un véritable prolongement artistique, intimement lié à la création. Créations où chacun peut, malgré/avec ses différences, découvrir, écouter, transmettre, partager.

A l’intérieur de cadre d’improvisation, de jeux, de manipulations, on apprend à écouter, à s’exprimer (vocalement, physiquement, émotionnellement…), à évoluer au sein d’un groupe. Par des propositions adaptées, nous contribuons au développement sensoriel et moteur de chacun.

 

A.ctions :

Le travail s’articule autour des personnes présentes, enfants, adolescents, adultes, dans le respect de leur histoire et de leur singularité. Ce qui se fera viendra aussi d’elles et de ce qu’elles apporteront de leur histoire à chacune des séances. Travail de découverte, d’essais, d’expérimentation et d’échanges, afin de transmettre le plaisir de s’écouter, d’agir, de créer, de faire ensemble.

A.vec eux :

Nous développons des partenariats avec des structures médico-éducatives, des écoles élémentaires, des conservatoires de musique, des lieux de diffusion artistique.

 

A.llégorie :

« Chaque semaine, les enfants attendent avec impatience le moment où Agathe les fait entrer dans la musique avec patience et exigence. Disposés en cercle, les enfants, par groupe de quatre à sept, sont assis confortablement au sol avec la musicienne, ce qui permet un véritable partage: les sons, les rythmes, les mélodies sont trouvés, offerts, acceptés, répétés avec confiance. Chaque enfant a le temps d’exprimer sa propre musique et il est véritablement entendu. L’écoute est respectueuse, joyeuse. Elle est aussi exigeante: il s’agit d’aller jusqu’au bout de chaque projet pour la plus grande satisfaction de chacun. Les enfants progressent en attention à eux-mêmes et aux autres. Leur bonheur est visible. Une communauté se crée pendant ce moment privilégié »

M. Fritsch, musicienne

« Cette activité adressée à des enfants ayant peu accès au langage favorise leur écoute de façon ludique et différenciée, ce qui s’agissant d’enfants psychotiques est d’une richesse certaine et recherchée. Le travail sur la voix, les instruments, le corps et les rythmes favorise la conscience de soi avec les autres. Les enfants ont poursuivi leur investissement et reconnaissent Agathe comme porteuse du sens et du contenu de l’activité. Le travail mené en continuité par cette dernière, son écoute avertie et son attention toujours renouvelée soutiennent les enfants dans cet investissement. »

M. Buttet, éducatrice spécialisée  

©crédit photographique : alfée compagnie
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s