A. propos d’Alfée



alfée compagnie est devenue au fil de son histoire une maison

Née en décembre 2003, l’association a pour objectif de favoriser l’interaction entre la musique et les différents arts : la poésie, le théâtre, la peinture, la photographie…

Nous initions, créons, produisons et organisons des projets musicaux et théâtraux (« une nuit sur le jardin du monde » commande de la Ville de Paris, « nous n’irons plus au bois » récital de piano programmé dans des festivals, « dors » lecture musicale et théâtrale…).

Notre travail pédagogique s’est concentré rapidement autour des questions du handicap, qu’il soit moteur ou mental. Nous avons appelé notre atelier « l’autre jardin d’alfée », écho du  jardin musical de notre enfance, ce trop rare espace de liberté et d’expression. Pensées comme un réel prolongement de notre vie artistique, de musicien, de compositeur, d’écrivain …/… ces rencontres artistiques s’organisent autour du travail de découvertes, d’expérimentations, d’échanges, de création.

De nombreuses conventions ont été signées avec différentes structures publiques et associatives (GIMC, IME Vaugirard, association Aurore…). Nous avons participé à la création du Pôle Handicap du CMA 19 (Conservatoire Municipal du 19ème Arrondissement de Paris) où nous avons travaillé en étroite collaboration avec différentes structures psychiatriques, l’idée étant de faire des ponts entre les secteurs du service public, l’art en point de rencontre. Cette aventure a duré 5 ans et a pris fin il y a peu.

Et depuis le 17 février 2013, alfée compagnie a son lieu : ce site.

Certaines structures institutionnelles nous ont dit « vous n’êtes pas assez visible », nous ont répété « on ne vous connaît pas, vous ne nous avez rien demandé alors vous n’existez pas ». On a répondu « ce n’est pas bien grave, ce que l’on préfère : agir, alors plutôt que de rendre des comptes, on va continuer ». Un pas puis un autre puis un autre. Ce fameux 1+1+1+… des copains.

La compagnie est devenue maison. On y parle musique, de toutes les musiques, de politique, parce que l’art est citoyen, on réagit, on est impulsif de temps en temps, réactif, on ouvre l’œil, on reste en éveil. Vivant.

Le Jour Dénudé a vu le jour il y a deux ans. Maison d’hôte littéraire, poétique, visuelle. A venir : une résidence d’auteur. Cela se met doucement en place. Nous ne sommes pas pressés. On a le temps. Ce que l’on en fait. Dans l’adversité quelques fois. Dans le réconfort de certaines présences, toujours.

alfée compagnie, ce sont des publications prochaines, liées à la musique mais pas seulement, à l’art parce que nous l’avouons, pour nous, oui, l’art c’est tout ce qui reste. Nous nous orientons vers l’un des objectifs que nous nous étions fixé il y a 13 ans : une maison d’édition.

Alors  ? Vous venez ?

© alfée compagnie

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s